extrait d'A bear called Paddington, de Michael Bond

Quelques classiques de la littérature anglaise pour enfants

Judith Histoires d'aujourd'hui 3 Comments

De plus en plus de parents aujourd’hui apprennent une langue étrangère en plus du français à leur enfant, et en particulier l’anglais. C’est même une langue qu’on commence à faire découvrir très tôt, même sans avoir d’origines anglaises : les enfants aiment entendre aussi des mots anglais. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui une petite sélection d’histoires pour enfants qui ont beaucoup de succès Outre-Manche, à lire dans la langue de Shakespeare.

The Gruffalo, de Julia Donaldson et Axel Scheffler

extrait de The Gruffalo, de Julia Donaldson et Axel Scheffler

© The Gruffalo, de Julia Donaldson et Axel Scheffler

Vous connaissez peut-être déjà le Gruffalo de réputation. Bien qu’il ai été publié en plusieurs langues, ce grand classique est une œuvre britannique qui raconte les histoires d’une petite souris qui se promène dans la forêt et qui refuse les invitations à déjeuner d’un renard, d’un hibou, d’un serpent : pas le temps, elle a rendez-vous avec le Gruffalo. Vous pouvez aussi aller plus loin en visitant le site dédié : www.gruffalo.com, pour jouer avec le Gruffalo (in english, of course !)

A bear called Paddington (et toute la série) de Michael Bond, qui a publié au total 23 livres de 1958 à 2012.

extrait d'A bear called Paddington, de Michael Bond

© A bear called Paddington, de Michael Bond

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce mignon petit ourson vêtu d’un duffle-coat bleu avec le film sorti récemment. Paddington est un ours qui vient du Pérou et qui atterrit à Londres, à la gare de Paddington, où il est adopté par les Brown. S’ensuit une longue série d’aventures.

Brown Bear, Brown Bear, What Do You See? de Bill Martin, Jr. and Eric Carle est un album pour les plus petits.

couverture de © Brow Bear, Brown Bear, What Do You Hear ? de Bill Martin Jr et Eric Carle

© Brow Bear, Brown Bear, What Do You Hear ? de Bill Martin Jr et Eric Carle

Il permet aux enfants de reconnaître les animaux et les couleurs grâce à des phrases simples et répétitives que les enfants retiennent facilement et apprennent à reconnaître. Parfait pour initier tous les enfants à la langue anglaise, même quand on n’a pas la chance d’être bilingue soi-même. A compléter avec Polar Bear, Polar Bear, What Do You Hear ?

The very hungry caterpillar, d’Eric Carle

couverture de The Very Hungry Caterpillar, d'Eric Carle

© The Very Hungry Caterpillar, d’Eric Carle

Peut-être l’un des livres pour enfants les plus vendus au monde, cette histoire qui parle de la transformation d’une chenille en papillon à force de manger a été traduite dans plusieurs langues. Grâce à cette hungry caterpillar, on apprend les chiffres, les jours de la semaine, les aliments, et on joue avec les trous dans le carton.

The Cat in the hat, de Dr Seuss

extrait de The Cat in The Had, de Dr Seuss

© The Cat in The Had, de Dr Seuss

Il fait partie de ces livres célébrissimes Outre-Manche qu’on connaît finalement assez peu ici. Plutôt pour les enfants qui commencent à lire, cette série relate les aventures d’un chat au drôle de chapeau, qui fait bien des bêtises.

The Tale of Peter Rabbit, de Beatrix Potter

extrait de The Tale of Peter Rabbit, de Beattrix Potter

© The Tale of Peter Rabbit, de Beattrix Potter

Encore un « vieux » classique qui sent bon la naphtaline, à déguster à l’heure du thé. Les aventures de ce petit lapin qui fait des bêtises dans le jardin potager du voisin cultive avec art le charme indéniable de la nostalgie.

Charlotte’s Web, de E. B. White

couverture de Charlotte's Web, d'E.B. White

© Charlotte’s Web, d’E.B. White

 Ce roman américain raconte l’amitié entre un cochon et une araignée. Cette dernière va tout tenter pour convaincre les agriculteurs de ne pas mener son ami à l’abattoir. Ce livre est l’une des meilleures ventes de tous les temps en littérature pour enfants.

La série Maisy, de Lucy Cousins offre toute une panoplie d’histoires avec des textes très courts et très simples, pour débuter l’anglais en douceur.

Maisy, de Lucy Cousins

© Maisy, de Lucy Cousins

Quand les enfants seront plus grands, il sera temps de leur lire les romans d’Enid Blyton (comme j’ai pu dévorer les aventures du Club des Cinq !) et ceux bien sûr de Roald Dahl, indispensables à toute bonne bibliothèque de livres pour enfants, et ce en langue originale ou pas !

Comments 3

  1. Ô hasard des mots

    Très sympa cet article ! Moi je trouve vraiment bien d’éveiller l’enfant assez tôt à une langue étrangère, et cette petite sélection de livres illustrés est vraiment chouette :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *